Quête de Sarles pour l'un des temples (BG2ee)

BG2ee > Quête de Sarles pour un temple de Baldur's Gate 2

Quête de Sarles : travailler pour l'un des temples du quartier religieux

Guide complet de la quête de Sarles de Baldur's Gate 2

Article écrit par le 7 Octobre 2015

Pour commencer la quête de Sarles, il faut déjà se rendre au quartier religieux d'Athkatla. Avant d'obtenir la quête elle-même, il faut accepter de prendre la mission concernant le Culte de l'Oeil Aveugle. Pour cela, approchez de l'endroit marqué [4] sur cette carte et regardez ce qu'il se passe.

À la fin de la séquence, vous allez être approché par un prêtre qui demandera de venir le voir dans son temple. Le prêtre qui viendra vous voir sera en fonction de votre alignement. Suivez-le jusqu'à son temple et parlez au responsable du temple, puis acceptez la mission du Culte de l'Oeil Aveugle.

Une fois cela fait, vous pourrez maintenant parler à votre contact dans ce même temple : Sain, Tellwyn ou Yarryl. Maintenant que vous avez accepté la mission du Culte de l'Oeil Aveugle, il va vous donner celle de Sarles.

Sarles le sculpteur (BG2ee)

Votre contact va expliquer qu'un sculpteur de grand renom est actuellement en ville et que le temple souhaite lui passer une commande. Le problème, c'est que les autres temples sont également sur le coup. Il faut donc réussir à convaincre le sculpteur Sarles de travailler pour eux et pas pour les autres.

Sarles réside actuellement chez un certain Jysstev ([11]) dans le quartier du gouvernement.

Allez donc lui rendre visite et exposez-lui votre demande. Vous allez constater qu'il n'est pas très enclin à travailler pour un temple, quel qu'il soit. Par contre, ce qu'il souhaite c'est travailler de l'illithium pur, un matériau encore plus précieux que l'or. De plus, il en veut 200 blocs !

Pour vous aider malgré tout à trouver ce qu'il souhaite, il vous donne le nom d'une marchande de la promenade de Waukyne, une certaine Jerlia. Il ne reste plus à votre groupe qu'à aller la voir. Votre équipe la trouvera sur ma carte au niveau du marqueur [11].

Si jamais Korgan est dans votre équipe, il vous dira que l'illithium est quelque chose d'extrêment rare, mais qu'il existe une alternative.

Parlez avec Jerlia et posez-lui la question concernant l'achat de 200 blocs d'illithium pur. La réponse sera claire, elle n'a pas cela en stock et il lui faudrait de nombreux mois pour les récupérer.

Insistez pour obtenir deux façons de réussir cette quête malgré tout. La première, la plus couteuse, mais la plus sûre, c'est d'aller voir le fournisseur d'illithium, la seconde, c'est de tenter d'obtenir du faux illithium.

Acheter le vrai illithium

Il faudra débourser la modique somme de 1.000 PO pour obtenir le nom du fournisseur. Il s'agit d'un duergar du nom de Ungar Hilldark qui se trouve à l'auberge de la Couronne de Cuivre.

Rencontrez-le là-bas et discutez avec lui. Les échanges ne sont pas très cordiaux, mais vous apprendrez tout de même rapidement qu'il ne possède plus du tout d'illithium. En insistant un peu, il indique qu'on le lui a volé, et en insistant encore plus, il donne le nom du voleur et l'endroit où on peut le trouver.

Comme il se fiche maintenant de cet illithium, si votre équipe arrive à le récupérer elle pourra le garder.

Pour cela, il faut aller au quartier du pont. Dans la partie nord-est et plus précisément au point indiqué avec le repère [12] sur ma carte, se trouve la maison de Neb.

Neb le tueur d'enfants - quête pour un temple (BG2ee)

Avant d'entrer, j'ai un petit conseil à donner qui facilitera la suite des évènements. Veillez à avoir en mémoire ou à portée de main l'un des sorts qui permettent de détecter ou d'éliminer l'invisibilité.

Entrez et parlez avec Neb. C'est un sale bonhomme qui tue les enfants. Si dans votre groupe vous avez Minsc ou Jaheira, le combat sera inévitable. Comme Neb possède plusieurs potions d'invisibilités, il va disparaitre de votre vue pour mieux vous attaquer tout en demandant à ses enfants d'attaquer également.

Il faut éviter de tuer les enfants, quitte à désactiver le combat automatique pour concentrer les coups sur Neb en manuel. Il ne devrait pas tenir très longtemps de cette manière.

Une fois le combat terminé, votre équipe gagnera 2.500 XP et une perle par enfant sauvé. Ne vous inquiétez pas non plus pour les niveaux perdus, vos personnages recevront gratuitement un sort de restitution mineure. Par contre, ils risquent d'être fatigués.

Il ne reste plus qu'à récupérer ce que Neb a laissé à sa mort soit sa tête (berk !), 200 blocs d'illithium et une dague (la méchante lame de Neb +2). Profitez-en pour fouiller la pièce en cherchant également des pièges, car il y en a un. Votre équipe trouvera quelques potions, objets précieux et or.

Retournez à présent dans le quartier du gouvernement. Faites un arrêt dans le bâtiment du Conseil des Six pour aller voir l'inspecteur-chef Brega. Cela permet de se débarrasser de la tête de Neb, car on ne peut pas dire qu'elle soit très décorative dans l'inventaire ! Cela permet de gagner 2.500 PO, ainsi qu'un point de réputation.

Allez ensuite discuter avec Sarles qui récupérera le minerai et acceptera de faire la sculpture. Il ne reste plus qu'à retourner au temple qui vous a donné la mission pour rendre compte de vos progrès. Votre équipe gagnera XP et PO, ainsi qu'une nouvelle mission en reparlant au même PNJ.

Faux illithium

Si jamais vous souhaitez tenter l'autre option, celle du faux illithium, alors au moment de parler avec Jerlia, choisissez l'option concernant l'alliage. Elle vous demandera tout de même 200 pièces d'or et vous dira qu'elle a besoin d'une journée entière pour le fabriquer.

Lorsque vous retournez voir Jerlia le lendemain, elle vous explique que les prix ont monté et qu'elle a besoin de 500 PO au lieu de 200. Vous n'avez pas vraiment d'autre choix que de payer maintenant.

Retournez voir Sarles pour lui présenter l'alliage. Si au départ il est satisfait, il va rapidement se rendre compte que ce n'est pas l'illithium qu'il avait demandé. Outré, il va quitter la ville.

Il ne vous reste plus qu'à revenir annoncer la mauvaise nouvelle à votre temple. Si au départ ils risquent de ne pas être contents, au final ils pensent que la forme du morceau d'illithium que vous apportez est tout à fait intéressante. Vous gagnez 10.000 XP et le droit de continuer les missions.

Anneau volé

Une fois la mission de Sarles terminée, retournez voir votre contact au sein du temple qui vous a commisionné. Si vous aviez travaillé pour le temple de Helm et que votre personnage est bon ou neutre, alors on lui demandera d'aller voir Sain au temple de Lathandre. Sinon, allez au temple de Talos.

Quoi qu'il en soit, il faudra régler une autre affaire, celle d'un anneau volé par un individu du nom de Travin.

Dans la maison de Borinall - quête pour un temple (BG2ee)

Il se trouve dans les bas quartiers et ne sort que la nuit tombée. Il se tient non loin de la sortie nord du quartier. Parlez-lui. Vous avez deux options à votre disposition, soit le payer de 400 PO pour obtenir l'anneau, soit le menacer.

Quel que soit votre choix, Travin dira que l'anneau est actuellement en possession d'un certain Borinall. Cette maison est indiquée sur la carte des bas quartiers avec le repère numéro [9]. Il est donc temps que votre groupe s'y rende.

À l'intérieur se trouve Borinall. Après un petit échange de dialogue, il vous demandera de prêter allégeance à Talos. Si vous êtes un prêtre de Talos, alors pas de soucis, dites-le-lui et il vous donnera l'anneau sans aucun problème. Dans le cas contraire, si vous tentez de mentir, Talos lui-même vous punira pour ce vilain mensonge en vous balançant un petit éclair bien senti. Si vous répondez autre chose, alors un combat va s'engager.

En cas de combat, même si Borinall se fait aider de quelques amis, cela devrait bien se passer. Récupérez l'anneau sur son corps et fouillez la pièce, on y trouve quelques pièces d'or et autres babioles sans grand intérêt.

Rapporter l'anneau à votre temple fait gagner 16.250 XP et 1.000 PO.

Ceci termine les différentes mini-quêtes qu'il est possible de faire pour l'un des temple du quartier religieux.