JeuDécouvre logo

Baldur's gate 2 : Citadelle du Paladin

Accueil > Jeux vidéo > BG2ee > Baldur's gate 2 : Citadelle du Paladin

Missions données par l'Ordre du Coeur Radieux

Citadelle du Paladin de Baldur's Gate 2: les quêtes et leurs explications

Article écrit par le 5 Février 2018

Pour commencer cette série de missions particulières, il faut tout d'abord savoir qu'elles ne sont données que si votre personnage principal est un paladin. C'est un prérequis totalement indispensable et ça se comprend !

De plus, il faut également avoir terminé le donjon de Firkraag. Par contre, inutile d'avoir tué Firkraag lui-même, ce n'est pas la peine, cela viendra plus tard.

Une fois le donjon de Firkraag terminé, rendez-vous dans l'enceinte du Coeur Radieux au quartier religieux à Athkatla. Parlez avec Wessalen qui vous enverra ensuite parler avec William Reirrac. C'est ce dernier qui va donner les missions à réaliser.

Citadelle du Paladin : Premier test

William Reirrac va vous expliquer que votre tout premier test doit être fait très rapidement. En effet, des chevaliers de l'Ordre ont besoin d'aide. Il va donc falloir que vous vous rendiez de toute urgence aux Collines d'Umar afin de vous joindre au combat et de sauver les chevaliers.

Lorsque vous arriverez sur la carte des Collines d'Umar un messager de l'Ordre va vous conduire sur le champ de bataille. Soyez prêts, car vous aurez affaire à quelques ettins fort peu sympathiques qui ne seront pas seuls. Faites bien attention aux ogres mages qui vous balancent quelques sorts à distance.

Les ogres mages rapportent 750XP, les ettins 5.000XP. N'oubliez pas de ramasser leurs objets précieux, même si vous ne trouverez pas d'arme magique, il y a quelques gemmes à vendre, des parchemins de sort et bien sûr des pièces d'or.

Retournez ensuite parler avec William Reirrac. Plus vous aurez sauvé de chevaliers et plus il vous donnera d'expérience. Par exemple, je n'ai eu qu'un seul mort parmi les chevaliers et j'ai reçu 7.500XP.

Citadelle du Paladin : deuxième test

Pour la suite de vos tests, William Reirrac va vous demander de retourner dans les Collines d'Umar. Là-bas, vous devez montrer que vous pouvez être diplomate de temps en temps. Oui, tuer les monstres, c'est bien, mais régler les problèmes en papotant, c'est pas mal non plus !

BG2ee - Citadelle du paladin

Repartez donc pour les Collines d'Umar (20 heures de trajet à chaque fois mine de rien, heureusement que le trajet n'est pas en temps réel), et laissez-vous guider par le chevalier Crolus qui va vous accueillir. Il vous conseille de parler au baron Metrich en premier.

Ce n'est qu'un conseil et au final, vous avez la possibilité de faire suivant votre conscience. Faites par exemple une petite sauvegarde avant de faire quoi que ce soit et testez les différentes possibilités.

En tout cas, ce qu'il ressort de cette histoire, c'est que des fermiers ont été expulsés de force par le baron Metrich qui les considère maintenant comme étant des squatteurs sur les terres qu'il s'est appropriées.

Vous voici donc à devoir trancher entre la loi, qui serait plutôt du côté du baron, et de la bienveillance, qui est clairement du côté des paysans expulsés. C'est un vieux problème de paladin, choisir entre la loi et le bien. D'une certaine manière, vous serez perdant quoiqu'il arrive.

Après avoir papoté un peu avec tout le monde, il va falloir faire votre choix avant de revenir voir William Reirrac.

Choix soutenir le baron Metrich

C'est un peu ce que l'Ordre vous a demandé. Ce n'est pas très moral, mais vous pouvez choisir cette option. Elle reste pacifique si vous ne provoquez personne.

Dites à Metrich que vous êtes de son côté, parlez aux paysans pour leur demander de quitter gentiment les lieux et revenez voir William Reirrac. Il est déçu que vous ayez pris le parti du baron, mais il n'y a pas eu de sang versé. Il donne 15.000 Xp en récompense, mais vous fera quand même la leçon !

Choix soutenir les paysans

Si vous préférez soutenir les paysans, faites attention, car c'est un peu plus délicat. Tout d'abord, parlez à ceux qui sont dehors. Ils vous diront leur version des faits.

Ensuite, entrez dans l'auberge et parlez au baron Metrich, en insistant sur le fait que vous avez déjà parlé aux paysans, qu'il n'est pas dans son droit et que vous allez aider les paysans. Suivant les options de conversation, deux possibilités peuvent arriver.

Il se peut que vous puissiez partir sans combat, mais lorsque vous reviendrez parler à William Reirrac, ce dernier vous apprendra que le baron a envoyé ses hommes éliminer les paysans. C'est un vrai massacre et William Reirrac n'est pas content de votre prestation. Vous ne recevrez que 7.500XP.

Il se peut également que le baron et ses hommes vous attaquent directement dans l'auberge. Le sorcier rapporte 8.000XP, le baron 3.650XP, l'un des hommes de main 3.400XP et l'autre 2.650Xp. On ne trouve rien de bien intéressant sur leurs corps.

Surtout, veillez bien à ne pas attaquer en premier. Attendez que le baron et ses hommes vous attaquent. C'est important pour la suite des évènements.

Retournez voir William Reirrac et annoncez-lui que le baron avait volé les terres et qu'il vous a attaqué. Il va vous soutenir et vous donner 25.500XP. On peut donc considérer que c'est la meilleure solution à adopter.

BG2ee - Citadelle du paladin rencontrer Firkraag

Citadelle du Paladin : troisième test

William Reirrac va enchainer en vous donnant la mission suivante. Il explique que toute une famille a été assassinée et qu'il ne reste qu'une survivante, une jeune fille qu'il faut absolument protéger jusqu'à ce qu'une escorte arrive pour la faire sortir de la ville.

Il ne vous reste plus qu'à vous rendre dans le quartier des quais d'Athkatla et plus précisément dans la maison marquée [7] sur ma carte.

Vous allez vite constater que la jeune damoiselle en détresse est en réalité une véritable peste qu'on a plus envie d'étrangler que de protéger. Malgré tout, il faut faire votre travail de paladin ! Et pour mieux faire votre travail, n'hésitez pas à la renvoyer à l'étage, pendant que vous montez la garde en bas.

Des assassins vont arriver à un moment donné. Ils peuvent tuer la jeune fille d'un seul coup, il faut donc absolument les bloquer avant qu'ils n'arrivent près d'elle. Pour cela, le mieux est de les empêcher de monter à l'étage en bloquant les escaliers avec plusieurs de vos compagnons.

Plus tard dans la nuit, un certain Hurgis Baltezan va se présenter. Il demande à ce que la jeune fille lui soit rendue. Vous pouvez essayer de lui poser des questions pour vérifier son identité, mais lui aussi est assez arrogant pour ne pas vous répondre.

Sachez qu'il existe une part d'aléatoire dans cette phase de jeu. Ainsi, vous n'aurez pas forcément deux fois de suite la même chose si vous rechargez votre parti. Il y a en effet une chance sur deux pour que l'homme soit effectivement Hurgis Baltezan, sauf que vous ne le savez pas à l'avance. Le seul moyen d'être sûr, c'est d'utiliser la capacité de paladin de détection du mal. Si l'homme est mauvais, c'est un imposteur chargé d'assassiner la jeune fille.

Tuer l'imposteur fait gagner 3.500XP et on trouve sur lui deux potions de soins. Il suffit ensuite d'aller parler à la jeune fille pour gagner 5.000XP supplémentaires.

Si l'homme n'est pas mauvais, allez chercher la jeune fille et empochez les XP.

Retournez voir William Reirrac. Si vous ne vous êtes pas trompé (tuer le vrai Hurgis Baltezan ou laisser la fille partir avec un imposteur), vous aurez droit à 25.000XP supplémentaires, ainsi que deux objets Pride of the Legions +2 (une armure de plate) et un bouclier +2.

Citadelle du Paladin : dernier test

Pour prouver votre valeur et pour récupérer une magnifique épée de paladin, William Reirrac vous demande une toute dernière chose, aller tuer le dragon Firkraag, si vous ne l'avez pas déjà fait. Surtout avant d'y aller, préparez-vous et préparez les sorts adéquats.

BG2ee - Citadelle du paladin Combattre Firkraag

En effet, plusieurs sorts sont indispensables : ceux qui abaissent les protections magiques (lower resistance) et ceux qui enlèvent les sorts de protections magiques (spell thrust, breach, pierce magic). Sachez que les dragons sont des créatures magiques et que de façon naturelle, ils sont protégés par la magie. Si vous ne baissez pas ces protections, ne lui lancez pas de sort ! Et ce serait dommage !

De même, si vous avez des armes anti-dragon, c'est le moment ou jamais de les utiliser.

Dans la première phase du combat, il faut abaisser la protection magique naturelle que possède les dragons avec le sort de mage de niveau 5 lower resistance. Ensuite, n'hésitez pas à invoquer différentes créatures pour vous aider. Le dragon ne les aime pas, il risque de les détruire d'entrée de jeu ou bien de leur balancer quelques sorts de confusion ou autre. En attendant, cela vous laissera un peu d'espace pour agir.

Dans un deuxième temps, le dragon va se lancer pas mal de protections. Une fois qu'il a terminé (regardez bien les textes qui apparaissent à l'écran), il faut lui retirer ces protections grâce au sort de mage de niveau 5 breach.

À partir de ce moment-là, il faut lui balancer tout ce que vous avez : magic missile, Melf's acid arrow et aussi Holy Smite du prêtre marchent assez bien. Dans le même temps, prévoyez au moins deux combattants solides pour lui taper dessus à tour de rôle. Le dragon va se tourner naturellement vers le combattant au corps à corps qui lui fait le plus de dégâts. À ce moment-là, faites-lui quitter le corps à corps pour s'éloigner. Le dragon devrait suivre votre personnage pendant un certain temps, jusqu'à ce qu'il se rende compte que quelqu'un d'autre lui tape dessus par-derrière. Il va se retourner, c'est le moment d'inverser les rôles entre vos deux combattants, celui qui fuyait auparavant va revenir combattre au corps à corps, pendant que celui qui a l'attention du dragon s'éloigne.

N'hésitez pas à utiliser vos autres personnages pour balancer flèches et carreaux de préférence magique et n'oubliez pas non plus les invocations de créatures pour vous aider, il se peut que l'attention du dragon se focalise un peu sur les invocations et pas sur vos combattants, ce qui vous laissera un peu de temps pour vous soigner et balancer vos sorts offensifs.

Dernier conseil, Firkraag est un dragon rouge, le feu ne lui fera aucun dégât.

Une fois le dragon tué, vous aurez le plaisir de récupérer votre arme de paladin : Carsomyr, une épée à deux mains +5, ainsi qu'une cape de bouclier, 1.200 PO, quelques gemmes et 52.000 XP.

Vos missions de paladin seront alors terminées.

retour haut de page